occultismedanger.free.fr

Menu



JE SUIS ENVOÛTÉ(E), il y a quelqu'un qui me veut du mal...


Une personne en souffrance par rapport à sa santé me téléphone. Elle a perdu sa maman il y a six mois. Depuis deux mois elle n'est pas bien. Le médecin parle de dépression.

Elle vient de rencontrer une dame qui affirme qu'elle « ressent des choses ». Elle lui a dit que depuis la mort de sa maman, quelqu'un lui veut du mal…

Elle n’ose le formuler directement, mais elle pense que cela pourrait bien être vrai…


On pourrait multiplier les exemples.

Pourquoi tant de gens sont-ils ainsi dans une semi-détresse au point de chercher à en avoir confirmation ?

Sans doute parce qu’ils vivent une convergence entre leur état de vulnérabilité, de mal-être, et une proposition d’explication, de sens.



Mais c’est comme une sorte de spirale qui entraîne un enfermement :

  1. Événement difficile ou traumatisant.

  2. Vulnérabilité et mal-être conséquent.

  3. Rencontre fortuite ou consultation volontaire d’une personne un peu médium.

  4. Manipulation de la personne vulnérable par une affirmation explicative irrationnelle.

  5. Crédulité envers la parole prononcée.

  6. Enfermement dans le scénario : il y a quelqu’un qui me veut du mal

  7. Recherche de confirmation auprès d’autres personnes : amis, voyants, exorciste…

Nous allons tenter de réfléchir (un peu !) autour de cette affirmation si souvent entendue :


J’ai l’impression d’être envoûté(e)

il y a quelqu’un qui me veut du mal…


Des tas de problèmes dans ma vie

Il est rare que nous vivions de très longues périodes sans épreuves qui surviennent : profession ou chômage, vie affective ou séparation, maladie, décès d’un être cher… La vie ne nous ménage pas. En ce sens, elle est pleine de problèmes.

Mais il y a problèmes et problèmes. Certaines personnes ont quelquefois le sentiment d’être aux prises avec un taux anormalement élevé d’échecs, de difficultés en tous genres. Bref, la poisse.

Quelquefois, ce peuvent être des choses sur lesquelles elles ont du mal à se confier, par exemple des phénomènes paranormaux dans leur vie ou dans leur maison : elles ont peur d’être passer pour folles ou déséquilibrées…

Ce n’est pas exactement la même chose : on peut être en butte aux épreuves normales de la vie, mais aussi avoir des difficultés bizarres qui semblent d’un autre ordre.

Lorsque les épreuve et les difficultés surviennent, quelle attitude allons-nous adopter ?



Rester replié sur nous-mêmes :

Encaisser passivement ?

Ne rien dire, ne rien entendre, ne rien voir…

Lutter pour survivre ?

Vouloir garder la main ?


Chercher une aide extérieure :

Nous faire aider par quelqu’un d’autre ? Un ami, un psychothérapeute…

Nous remettre à Dieu par une démarche de prière et une attitude de foi ?

Chercher un sens à travers des explications, justes ou erronées ?

Consulter des voyants, des médiums, des pseudo-thérapeutes ?


Certaines attitudes sont plus fécondes que d’autres.

Mas il y en a une qui est mortifère : la consultation des voyants, magnétiseurs-médiums… et autres pseudo-thérapeutes.


Je suis allé(e) voir...

J’AI CONSULTÉ DES VOYANTS

Témoignage : J’ai moi-même consulté des voyants parce que mon couple était en difficultés. Je croyais en recevoir de l’aide, mais cela est vite devenu une dépendance : on crée un lien, on en devient captif. Jusqu’à ne plus pouvoir agir de soi-même.

Mon mari, au passé très perturbé, était habité d’une grande violence conjugale, entretenant des mœurs perverses et une vie de débauche. C’est uniquement la peur terrible que j’avais pour ma fille et pour moi-même qui me poussait à aller consulter des voyants, lesquels savaient bien profiter de mon désarroi !

Les voyants me prédirent toutes sortes de dangers et d’événements tragiques, comme sa mort qui devait être imminente, tel jour, telle lune... mais qui se produisit des années plus tard. Et pendant tout ce temps, pendant des années et des années, cela nourrissait peurs et angoisses, alors que l’Evangile nous dit que « nul ne sait le jour ni l’heure ».



JE SUIS ALLÉ VOIR UN REBOUTEUX, IL EN A PROFITÉ POUR ME DIRE

Cette personne a un mal de dos. On lui renseigne un guérisseur. Elle va le voir. Il pose un acte de rebouteux et lui remet des vertèbres. Puis il ajoute : « oh, mais vous avez d’autres choses... vous avez le mauvais oeil sur vous… » La personne est évidemment perturbée par cette affirmation. Cet homme, qui a probablement un savoir-faire de rebouteux, peut donc aussi travailler avec des capacités divinatoires. C’est un cas de figure très fréquent.

AVEC SON PENDULE, IL A AFFIRMÉ QUE

Ces parents ont un fils âgé de 10 ans qui fait des crises de violence à la maison de façon répétée, et cela depuis l’âge d’un an, autant dire depuis sa naissance. Lors de ces crises, il est comme hors de lui-même, puis brusquement cela cesse. Mais cela peut durer deux heures de suite. Ils ont consulté deux psychologues qui n’arrivent pas à poser de diagnostic. Récemment ils sont allés voir un magnétiseur qui avec son pendule, a affirmé qu’il y avait eu quelque chose dans la maison, notamment dans la cuisine ; peut-être un décès par pendaison…


On voit à quel point ce genre d’affirmation peut être outrancière et mal venue.

Mais c’est moi qui suis allé consulter des personnes pas nettes.

C’est moi qui me suis mis en posture divinatoire.

C’est moi qui me suis ouvert à la manipulation.



On m'a dit que j'étais envoûté(e)

Le mot clé…

ELLE A FINI PAR ENVOYER DES PHOTOS À UN MÉDIUM QUI LUI A DIT, ÉVIDEMMENT, QUILS SONT ENVOÛTÉS TOUS LES DEUX

Stéphanie pense que son mari, qui a une liaison, est manipulé par cette femme. Il anime des soirées dansantes, où elle l’accompagne. Elle-même a perdu son emploi l’en dernier ; elle a fait une dépression. Elle a fini par envoyer des photos à un médium qui lui a dit, évidemment, qu’ils sont envoûtés tous les deux… Comme il a des amis bizarres, elle pense à une action maléfique… Quel scénario improbable !

CET HOMME MA DIT QUE JAVAIS ÉTÉ ENVOÛTÉE CAR JE CÔTOYAIS UN HOMME AFRICAIN

Étant chrétienne convaincue, depuis mon enfance, ma vie a été extrêmement douloureuse depuis pas mal de temps, si bien que je suis allée consulter des voyantes, et dernièrement un magnétiseur que l’on m’avait recommandé, car je n’avais plus la force morale de supporter toutes ces épreuves toute seule (divorces, deuils, déménagements, maladie, déceptions d’amitié…) Cet homme m’a dit que j’avais été envoûtée car je côtoyais un homme Africain. Je ne devais vivre que trois mois si je n’étais pas venue le voir. Il est vrai que ma vie allait de malchance en malchance (accidents, chutes, et j’en passe…) Pourquoi Dieu ne me protégeait-il pas ? J’étais déçue de la vie ; je ne pouvais plus aimer les autres comme avant, tout me semblait sans avenir.


ELLE A AFFIRMÉ QUELLE ÉTAIT ENVOÛTÉE, QUE TOUT LE MONDE ÉTAIT ENVOÛTÉ

Virginie parle de ses souffrances dues à un divorce il y a 10 ans. Dans son désir de sortir de ses souffrances intérieures, elle a tapé sur Internet les mots de libération et souffrance, et elle a abouti à un site Internet qui s’appelle « la mission XYZ ». C’est évidemment un site d’escrocs. Elle est tombée au téléphone sur une personne qui se faisait appeler « révérende ». Elle se disait radiesthésiste. Elle a eu un discours évidemment très particulier, affirmant qu’elle était envoûtée, que tout le monde était envoûté. Et que si le père de cette dame était mort, elle avait la possibilité de « faire monter »… Elle a affirmé aussi : « vous êtes dans un panier de crabes » etc.

ELLE EST CONVAINCUE QUUNE AMIE LA ENVOÛTÉE

Françoise s’exprime en disant : « c’est comme si j’avais une chape de plomb sur moi… Je n’ai plus envie de rien… Les médecins ne trouvent rien… ». Elle est convaincue qu’une amie l’a envoûtée. Cette amie qui venait souvent chez elle semble effectivement avoir été magnétiseuse, elle demandait des photos des gens, et manifestait un certain sans-gêne… Une autre voyante qu’elle a consultée lui a dit : « c’est une personne brune, qui n’habite pas loin de chez vous, et qui a beaucoup de force… »… elle est rentrée dans ce scénario.


Trop crédule en ce qu’on me raconte…


La crédulité : croire trop facilement, trop hâtivement ou sans examen critique.

Pathologie du croire qui tient au fait que la dimension de passivité qui s’attache à toute forme de croyance y est aggravée. (F. Grumillier)

Somnambulisme, une manière de dormir les yeux ouverts (Alain).

Paresse intellectuelle conformiste, où l’intelligence s’est endormie dans l’habitude.

Besoin de croire pour se rassurer, qui fait tourner le commerce de l’illusion…

Superstition qui cherche des signes, qui voit la confirmation de ses craintes, il voit dans ce qu’on lui dit le reflet de ses peurs.

« Je le crois les yeux fermés » « J’y crois dur comme fer »

Tant que l’humanité existera, il existera des esprits crédules (assez crédules, par exemple, pour croire aux ovnis, au monstre du Lochness ou tout simplement aux horoscopes).

Parce qu’il y a des crédules, il y aura toujours des imposteurs, des « marchands de sommeil », pour exploiter la crédulité des premiers : charlatans, faussaires, dupeurs, trompeurs professionnels, manipulateurs…

Vous connaissez la comptine ?

« Bateau sur l'eau

La rivière, la rivière.

Bateau sur l'eau

La rivière au bord de l'eau. Plouf ! »


Que faire de la parole prononcée ?

Lorsque des personnes vont consulter des guérisseurs, magnétiseurs, voyants et autres médiums, voici le « scénario » très habituel et bien rôdé qui est mis en oeuvre

Mise en suspicion

Très rapidement, elles se font mettre en « mode suspicion ». On leur dit : « regardez bien autour de vous, il y a quelqu’un qui vous veut du mal ». Comme il y a presque toujours une personne avec qui elles s’entendent moins bien, ou avec laquelle elles ont un problème… cela oriente leur regard.

Dé-responsabilisation

Car c’est toujours plus facile de penser que nos problèmes viennent de l’extérieur, d’ailleurs, d’autre part, de préférence d’une personne mauvaise, toxique, néfaste… À partir du moment où l’on accepte de rentrer dans ce type d’explication on va forcément trouver de qui il s’agit. Mais en même temps, on va se déresponsabiliser, on va penser que cela vient de quelqu’un d’autre… Au lieu d’engager sa propre liberté pour transformer la situation, on va essayer de se prémunir du « mal qui nous est fait »…

Manipulation par la suggestion

Mais au fond, quelle valeur peut avoir cette parole qui nous a été dite ? Aucune. C’est ce qu’on appelle une induction. C’est comme un faux souvenir induit. À travers une suggestion, nous avons été orientés et poussés à faire des liens entre notre situation difficile et l’idée que ce pourrait bien être « un tel » ou « une telle ».

Enfermement dans le mensonge

Les bases sont totalement faussées, elles sont mensongères, et nous acceptons qu’elles puissent être vraies parce que cela nous arrange bien. Nous sommes entrés dans un faux « scénario » qui va produire des effets délétères…

C’est pourquoi, il y a un choix à faire.

Je dois refuser ces paroles.



Un objet indispensable

Je vous dévoile cet objet d’une grande utilité.

Il n’y a qu’une solution pour toutes ces fausses paroles : j’ai le devoir d’utiliser la ***


*** Le terme poubelle voit le jour en 1884 et provient du nom de son inventeur éponyme, le préfet de la Seine, Eugène Poubelle.

Ce nom de famille, Poubelle, a lui-même pour origine l’expression pou bel (« peu beau ») Wiki


Alors, comment expliquer ce qui m’arrive ?

Pourtant…

Tout va de travers… je n’arrive à rien, j’ai la poisse…

voir la page : le symptôme d’enfermement dans l’échec



Il y a des phénomènes bizarres dans ma maison…

voir la page : le poison des phénomènes paranormaux



J’ai des troubles psychiques

associés à une atteinte spirituelle

voir le tableau de synthèse en bas de cette page


des crises de violences, des angoisses, des pulsions suicidaires,

des blasphèmes intérieurs contre Dieu…


C'est souvent le fruit de mes demandes de services occultes

Pour mieux comprendre, il est indispensable que vous regardiez le livret intitulé :

LES LIENS OCCULTES

(Vous pouvez aussi le télécharger pour une lecture sur smartphone et tablette)

Car il n’est pas besoin de penser qu’on est envoûté par une personne extérieure.

Nos propres demandes de services occultes (= auprès du monde des ténèbres à qui nous donnons les clés) produisent ces effets délétères.



On ne « bénéficie » pas impunément de « l’aide » des ténèbres :

Il y a un lien spirituel, puisque la personne s’attache à une entité spirituelle inconnue dont la provenance, les facultés et les intentions ne pourront jamais être certifiées, quoi qu’en disent certains médiums. Qu’il s’agisse d’un démon ou d’un esprit impur, son but est d’entraîner sur les mêmes voies que lui. Jusqu’au jour où il présentera la facture des « consultations », une demande en retour disproportionnée qui n’apparaîtra que plusieurs dizaines d’années après et qui peut ravager une vie. Car on ne « bénéficie » pas impunément de « l’aide » des ténèbres. Il ne peut en être autrement.

Concrètement, cela se traduit par UN ENCHAÎNEMENT ANORMALEMENT ÉLEVÉ DE PROBLÈMES que certaines personnes peuvent soudainement rencontrer dans leur vie et qui ravage tout sans raisons claires. Ces troubles apparaissent en général longtemps (plusieurs dizaines d’années) après, se succèdent et s’amplifient. En quelques mois, dépression, perte d’emploi, divorce, maladie, suicide, accidents peuvent laminer une famille entière.

Bien sûr, toute personne « saine » a des problèmes et des souffrances parfois importantes. Cependant, c’est leur fréquence anormale, la concentration sur une personne qui n’arrive plus à s’en débarrasser et les ravages qui entraînent parfois toute une famille, qui montrent qu’ils ne sont pas dans l’ordre « naturel » des choses. Et c’est en remontant le passé de la personne qu’apparaissent souvent les pratiques de spiritisme, de voyance ou de « guérisons » par un magnétiseur.

François Mathijsen, Les expériences paranormales, coll. Que penser de ? Éd. Fidélité (Namur), 2014, p. 86-87.





Pour m’en sortir : libération, pardon, combat…

Voici, à mon avis, les trois démarches à faire.

1. Si c’est possible, vivez une prière de libération des liens occultes auprès d’un prêtre

par exemple, le prêtre exorciste de votre diocèse (téléphonez à l’évêché pour avoir un rendez-vous avec lui; ne vous fiez pas aux publicités trouvées sur internet, ni à tous les faux exorcistes qui prétendent monnayer leurs prétendus pouvoirs).

Voyez l’ensemble de la démarche sur cette page du site occultismedanger.free.fr :

* après avoir pris conscience que vous avez demandé des services occultes

* demandez pardon à Dieu

* dénoncez tout pacte conclu avec les esprits des ténèbres

* renoncez désormais à tout occultisme


2. Demandez pardon à Dieu de tous vos péchés en recevant le sacrement de réconciliation


3. Entreprenez un combat spirituel, en particulier la prière de protection quotidienne, et la méditation quotidienne du chapelet. Voyez les détails dans cet autre livret


COMMENCER UN COMBAT SIRITUEL

(Vous pouvez aussi le télécharger pour une lecture sur smartphone et tablette)





Mais c’est quelquefois le fruit d'un maléfice

Attention à ne pas « croire » ce que vous ont raconté magnétiseurs ou voyantes sur un envoûtement, pour vous embobiner. Rappelez-vous :


Dans la plupart des cas, les parasitages proviennent des demandes que vous avez faites auprès de personnes ayant des pouvoirs occultes : guérisseurs, magnétiseurs, voyants, médiums, travaux énergétiques.

Il peut arriver cependant qu’ils proviennent aussi d’un maléfice accompli contre vous. Ce n’est pas le même cas de figure : cela vient de l’extérieur. Mais avant de rentrer dans ce type de considération, il faut en avoir des traces objectives.

Par exemple, la personne a fait des menaces verbales contre vous. Ou bien, elle est réputée pour accomplir ce genre de « rituel ». Ou encore, elle est allée voir une autre personne pour le faire, et elle vous l’a laissé entendre… Ou encore, vous avez vu chez elle des objets ou livres qui vous montrent qu’elle est « branchée » travaux à distance ou magie noire …

VOIR LA PAGE : DES PHOTOS, POUR QUOI FAIRE ?

Voici aussi une page sur quelques aspects de la magie noire.


Dans ce cas-là, vous devez mettre en oeuvre chaque jour la prière de protection :

Cette prière consiste à se placer soi-même, sa famille, son travail, ses biens, sous la protection du précieux Sang que Jésus a versé pour nous sur la Croix. "Le Sang de Jésus nous purifie de tout péché" (1 Jn 1, 7); il nous protège également des défaites dans les tentations provenant de l'ennemi. En faisant cette prière, c'est comme si nous établissions un bouclier de protection par rapport à tout ce qui nous concerne.



Aussi une prière pour demander à Jésus de couper tout lien mauvais entre vous-même et toute personne ayant agi sur vous par des dons occultes, ou encore toute personne agissant par un maléfice de magie noire.

Jésus,

toi qui es Seigneur au ciel sur terre et aux enfers,

je te demande de couper maintenant

tous les liens occultes et magiques qui me perturbent,

tous les liens mauvais entre telle personne … et moi-même

afin que je retrouve la pleine liberté de mon baptême. Amen.


Rappelez-vous l’importance de ces deux attitudes

Et si vous avez besoin de rencontrer le prêtre exorciste de votre diocèse, n’hésitez pas à téléphoner pour demander un rendez-vous.



Jésus est vainqueur


La seule prière que Jésus nous ait donnée est le "Notre Père". Celui-ci se termine par cette demande : "Délivre-nous du Mal".

J'ai reçu bien des témoignages de personnes qui ont fait l'expérience d'éloigner tel ou tel phénomène paranormal qui les accablait simplement en récitant le Notre Père... "Ça s'est arrêté d'un seul coup..."

L'invocation du Nom de Jésus (ou encore celui de Marie) est puissante pour éloigner les manifestations de l'ennemi. Il faut apprendre peu à peu à répéter intérieurement le nom de Jésus, de sorte à ne pas laisser vide notre intérieur, à na pas laisser vagabonder nos pensées...

Les moines orientaux nous enseignement cette belle invocation à répéter sans cesse :

"Seigneur Jésus, Fils de Dieu, Sauveur, aie pitié de moi pécheur".


Jésus a été tenté par le diable, et l'a vaincu. C'est sa victoire qui est le gage de la nôtre.

Jésus lui répondit : « Il est dit : Tu ne tenteras pas le Seigneur, ton Dieu. »

Ayant ainsi épuisé toute tentation, le diable s'éloigna de lui jusqu'au moment favorable.

(Luc 4, 1-13)



Ayons bien conscience que nous sommes, par notre FOI en Jésus, établis sur une base de victoire.

Notre combat ne consiste pas à essayer de remporter la victoire, mais d'éloigner l'ennemi que Jésus a déjà vaincu, et qui vient nous "titiller" pour nous faire croire que nous sommes dans la défaite...

Écouter le chant Victoire tu règneras (JP Prat).






Si vous souhaitez faire circuler cet article,

il est contenu dans cet e-book :




PDF     E-PUB     MOBI


Haut de la page


Plan du site


http://occultismedanger.free.fr   

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!