occultismedanger.free.fr

Menu


Le symptôme d'enfermement dans l'échec



Cet enfermement est la conséquence du lien spirituel

"Il y a un lien spirituel, puisque la personne s’attache à une entité spirituelle inconnue dont la provenance, les facultés et les intentions ne pourront jamais être certifiées, quoi qu’en disent certains médiums (1). Qu’il s’agisse d’un démon ou d’un esprit impur, son but est d’entraîner sur les mêmes voies que lui. Jusqu’au jour où il présentera la facture des « consultations », une demande en retour disproportionnée qui n’apparaîtra que plusieurs dizaines d’années après et qui peut ravager une vie. Car on ne « bénéficie » pas impunément de « l’aide » des ténèbres. Il ne peut en être autrement. Concrètement, cela se traduit par UN ENCHAÎNEMENT ANORMALEMENT ÉLEVÉ DE PROBLÈMES que certaines personnes peuvent soudainement rencontrer dans leur vie et qui ravage tout sans raisons claires. Ces troubles apparaissent en général longtemps (plusieurs dizaines d’années) après, se succèdent et s’amplifient. En quelques mois, dépression, perte d’emploi, divorce, maladie, suicide, accidents peuvent laminer une famille entière. Bien sûr, toute personne « saine » a des problèmes et des souffrances parfois importantes. Cependant, c’est leur fréquence anormale, la concentration sur une personne qui n’arrive plus à s’en débarrasser et les ravages qui entraînent parfois toute une famille, qui montrent qu’ils ne sont pas dans l’ordre « naturel » des choses. Et c’est en remontant le passé de la personne qu’apparaissent souvent les pratiques de spiritisme, de voyance ou de « guérisons » par un magnétiseur.

(1) Souvent de bonne volonté, les médiums ont en général conscience d’une forme de communication avec des esprits mais pensent pouvoir communiquer avec les « bons ». Cependant, il en est du contact avec l’au-delà comme d’un site de conversation écrit sur internet ; n’importe qui peut se faire passer pour n’importe quoi. Et un esprit impur peut se faire passer pour votre grand-mère que vous aimiez tant ou votre meilleur ami qui s’est suicidé.
François Mathijsen, Les expériences paranormales, coll. Que penser de ?, Éd. Fidélité (Namur), 2014, p. 86-87.





Parmi les conséquences de l'occultisme, l'enfermement est probablement le plus fréquent

effets problématiques = gras  —  causes possibles = couleur violet

Cette jeune femme se plaint d’un symptôme d’enfermement dans l’échec. Depuis l’âge de 20 ans, tout va de travers, rien ne réussit, elle est seule, n’a plus d’amis, pas de travail… Elle manifeste cependant une psychologie introvertie. « Je suis dans ma bulle ». « Je suis dans l’imaginaire ». Pas dans la réalité. Pourquoi n’a-t-elle pas approfondi une recherche de psychothérapie ? La réponse est que c’est habituel dans la famille d’aller voir des guérisseurs. C’est la culture familiale.
Sa grand-mère avait le don pour conjurer les brûlures. Elle-même a vu de très nombreux magnétiseurs, guérisseurs, voyantes… un nombre impressionnant. Elle a bien conscience d’avoir fait fausse route, et que ces contacts n’ont mené à aucune amélioration de santé. Bien qu’il y ait, dans son état, une part de difficulté psychologique, il est très certain que les très nombreux impacts occultes ont contribué à l’enfermement de cette femme dans un symptôme de déveine.

poisse

Cette dame se demande pourquoi elle est constamment en échec sur des tas de choses ; tout va de travers ; pour elle, mais aussi pour ses enfants… L’anamnèse des pratiques occultes montre que la mère de son mari (et sans doute aussi sa grand-mère) conjure le feu ; elle-même a du magnétisme pour conjurer. Suite à un problème de santé qui a arrêté sa vie professionnelle, elle est allée voir magnétiseurs et guérisseurs, et elle y avait été emmenée petite et adolescente… Une prière de libération s’impose, mais aussi une confession.


Cette personne se plaint d’un enfermement dans l’échec. Or, son grand-père était magnétiseur. Son père avait une sensibilité médiumnique. Elle-même a des flashs de voyance, des symptômes de perception de présences invisibles. Elle est allée voir un nombre impressionnant de magnétiseurs et de médiums… Son mari aussi, après avoir rencontré un ami magnétiseur, s’est mis à développer un magnétisme tel qu’il est capable de faire cuire un morceau de viande par imposition de mains…



Cette personne s’exprime ainsi : « J’arrive à rien »… «Quand j’entreprends quelque chose, cela ne marche jamais »… Il y a quelques années, elle a fait une expérience spirituelle dans une chapelle ; cela l’a marquée, et depuis, elle reste croyante : « je vais à l’église mettre un cierge »… «Ma foi était forte… mais je l’ai perdue »… Elle dit ne plus arriver à croire.
L’anamnèse des pratiques occultes donne peu de choses en ce qui la concerne : « J’ai vu un guérisseur une fois, mais c’est, il y a très longtemps ». Mais voici la découverte du pot aux roses : sa grand-mère conjurait les brûlures, sa mère aussi… Ce qui pourrait être l’explication de son double symptôme d’enfermement dans l’échec, peut être aussi de sa difficulté à croire.
Une prière pour couper les liens de propagation familiale des conséquences de l’occultisme est donc nécessaire, ainsi qu’une renonciation au pacte implicite avec les ténèbres : le fait de posséder dans une famille des dons occultes…

poisse

Cette femme se plaint d’emblée d’enfermement dans l’échec : « Je n’arrive à rien… Ça n’aboutit à rien… J’ai des difficultés à tenir ce que j’entreprends… Je n’y arrive pas… » Elle a eu des échecs professionnels ; actuellement elle est au chômage, et elle a également des difficultés avec son ami. Même son logement est sujet à éventuelle expulsion.
Lorsqu’elle était étudiante, elle était allée voir un magnétiseur qui lui a fait des passes magnétiques ; c’était il y a plusieurs dizaines d’années. Ensuite, pendant plus de dix ans, elle a vécu avec un ami magnétiseur, qui pratiquait le magnétisme à côté de son activité professionnelle. Il l’a magnétisée plusieurs fois…

peau de banane


Cette personne du troisième âge s’interroge sur l’échec, qui la poursuit depuis très longtemps. Elle dit : « À chaque fois il m’arrive quelque chose de nouveau ». Elle se plaint aussi de très nombreux accidents de santé… Elle subit aussi un certain nombre de pannes à répétition dans son quotidien. L’investigation des contacts occultes permet de se rendre compte que sa maman avait le don pour conjurer les brûlures, et qu’elle l’a fait sur elle. Elle a une certaine sensibilité médiumnique : une bonne dizaine de fois, elle a perçu très clairement qu’elle obtenait des éléments de connaissance sur l’avenir avec une fiabilité totale ; mais elle n’a pas voulu développer ce « don ». Elle a vécu pendant de nombreuses années avec un homme qui était magnétiseur, qui maniait le pendule, faisait de la radiesthésie, voyait beaucoup de personnes engagées dans l’occultisme… Elle est allée voir un magnétiseur pour son cancer, dont on lui avait dit qu’elle n’avait que 10 % de chances d’en réchapper. Elle a vu aussi un kinésithérapeute dont elle a perçu qu’il ouvrait les chakras

poisse

Cet homme d’une quarantaine d’années se plaint de nombreuses difficultés. Sa santé est atteinte par une maladie depuis un an et demi, et les médecins n’arrivent pas à trouver vraiment. En ce qui concerne son travail, il dit qu’il a du potentiel, mais il est bloqué. Au niveau sentimental sa vie est une suite d’échecs.
Ensuite il fait état de rêves avec des sensations de rapports sexuels un phénomène bien connu sous le nom de succubes… Cela lui arrive depuis qu’il a rencontré de femmes différentes impliquées dans l’occultisme… Ensuite il se dit épuisé. C’est comme s’il souffrait d’une perte d’énergie constamment : « mes énergies sont à l’envers ». « Dans tout ce que je vais faire, cela aboutit seulement à du négatif ». « Je désire faire du bien, et je n’y arrive pas. En fait je suis centré sur mon ego… »
Au questionnement sur le rapport à l’occultisme, il nous fait comprendre que sa famille a toujours baigné dans une atmosphère en rapport avec des guérisseurs, des magnétiseurs. Par exemple, sa grand-mère avait le don pour les brûlures. Elle l’a touché une fois, alors qu’il s’était brûlé au troisième degré, et le lendemain il jouait au foot. Sa grand-mère lui a passé la formule, tout en ne souhaitant pas vraiment qu’il ait le don… et il n’arrive pas à la mettre en pratique. Mais il semble que cet impact occulte du temps de sa jeunesse soit important.
Si son père n’a pas manifesté d’attrait particulier pour l’occultisme, en revanche un frère de son père qui a été atteint par beaucoup de maladies, devient maintenant médium pour aider les gens précisément à sortir de leurs difficultés. Une autre sœur de son père manifeste une médiumnité divinatoire. À ce sujet, lui-même va dire : « je sens des choses… » Il fait état de rêves et il affirme : « j’ai eu des contacts avec à peu près tous les défunts de ma famille ». Comme il est affecté par des problèmes de santé, il cherche au-delà de la médecine traditionnelle ; il y a trois jours, il a rencontré quelqu’un pour les chakras

poisse

Cette personne exprime d’emblée : « on a des problèmes qui reviennent périodiquement ; tout ce que l’on souhaite avoir, ça ne va pas dans notre sens… Nous avons des problèmes de santé… le médecin ne comprend pas pourquoi les médicaments qu’il donne n’agissent pas… J’ai perdu ma voiture alors qu’elle était en bon état… Aussi bien ma mère que moi-même, ma fille, ma sœur qui est malade, nous somme toutes dans le même état. »
L’investigation sur les contacts occultes montre certains points importants. Par exemple ses grands-parents maternels se plaignaient déjà de phénomènes paranormaux auditifs, ils allaient voir souvent des guérisseurs pour enlever le mal, et ils sont allés voir des désenvoûteurs. Son père était bipolaire et dépressif, et le frère de son père était rebouteux et faisait de la magie. Il y a aussi le fait que tout le monde dans la famille semble consulter une personne qui fait de la médecine ayurvédique, mais aussi de la sophrologie, également probablement de la médiumnité ; elle fait des massages, mais elle explique régulièrement qu’elle ne peut pas faire le mal…
Il y a eu d’autres contacts, par exemple lorsqu’elle était étudiante ; en gardant des enfants, elle est tombée sur des personnes qui, sous prétexte de chercher Dieu, suivaient des séminaires où il était question des anges, d’être dans le « soi », tout en parlant du Christ, mais en faisant aussi l’astrologie… elles se disaient aussi magnétiseur, médium… Enfin il y a aussi son mari dont elle a divorcé, un mari violent, qui a établi des pressions en disant : « si tu me fais couler, tu couleras avec moi ». Il fait des « prières », il emmène leur fille cadette voir un magnétiseur ; il a parlé de vaudou…

trèfle




Comment sortir de ces enfermements ?


Voir à l'onglet "libération"


Haut de la page


Plan du site


http://occultismedanger.free.fr   

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!