occultismedanger.free.fr

Menu


LE POISON DES PHÉNOMÈNES PARANORMAUX




Une "atteinte occulte" qui est le fruit de l'appel aux "esprits"

> Rappelons que l'atteinte occulte est provoquée essentiellement de trois façons

- par mes propres demandes de services occultes auprès de guérisseurs, magnétiseurs, etc., ou de soins par des thérapies énergétiques... Mais aussi par le désir de "soulever le voile", en cherchant à aller voir de l'autre côté, par la médiumnité, le spiritisme, les guides spirituels, etc... Ou encoe par l'exercice personnel de dons occultes...

- par des demandes qui auraient été faites dans les générations passées de ma famille, ou bien par des "dons occultes" exercés par mes ancêtres proches, et pour lesquels il n'y a eu aucune demande de pardon, ni aucune prière pour me libérer de ce lien transmis familialement...; entrent aussi dans cette catégorie, tous les rituels de protections accomplis sur des enfants dans certaines cultures africaines, portuguaises, ou autres...

- par des rituels de magie noire accomplis contre moi, qu'il s'agisse de vaudou, de satanisme, de maléfices... en veillant bien à demeurer objectif : avoir une présomption fondée, et ne pas de faire de scénarios...


Un parasitage paranormal en rapport avec les perceptions sensibles

> LES FORMES. L'impact occulte, dans la mesure où il ouvre un point de passage avec le monde des esprits des ténèbres, peut générer des difficultés sous forme de phénomènes paranormaux. Le démon me pourrit la vie par une gêne, un dérangement, un dysfonctionnement, un parasitage en relation avec les perceptions sensibles. Les phénomènes peuvent revêtir un aspect auditif, visuel, olfactif, tactile, matériel... On est rarement affecté par l'ensemble, seulement par un ou deux ou trois... toujours de trop, évidemment !

- auditif : on va entendre des bruits dans le grenier, il y aura des coups frappés dans la maison, des voix...

- visuel : on va voir des formes noires, des fantômes qui traversent la pièce, ou qui sont assis au pied du lit, des boules de feu...

- olfactif : on va sentir des odeurs pestilentielles de pourriture, de fosse septique, de mort... Si cela touche une personne très religieuse, cela pourra être quelquefois de "célestes odeurs" enivrantes...

- physique : on va ressentir dans son corps des perceptions, soit internes provoquant des souffrances, soit externes comme si l'on était touché, plaqué sur le lit, étouffé, une main sur la gorge, griffures dans le dos, etc.
Les phénomènes de mari ou de femmes de nuit comportent un aspect approchant... Les perceptions de froid glacial sont aussi monnaie courante... Le phénomène d'écriture automatique est aussi un parasitage majeur quand il n'est pas recherché; il est toujours d'origine occulte...

- matériels : des objets tombent tout seuls, comme s'ils étaient projetés, se cassent, explosent, tombent en panne...

                 Écoutez par exemple le début de cette video

> L'ORIGINE. Les phénomènes paranormaux sont souvent le fruit d'un appel direct des esprits, ou d'un commerce habituel avec eux, comme dans le spiritisme ou la médiumnité.

La personne victime de ces problèmes aura beau déménager, c'est inutile. Un lieu peut être "infesté", c'est vrai, mais il faut pour cela qu'il y ait eu des rituels sataniques ou une longe pratique de magie sur le lieu même.

Ce n'est pas le cas pour les personnes qui sont victimes de phénomènes paranormaux; elles ont ouvert des portes du côté des ténèbres, et "génèrent" en quelque sorte ces phénomènes autour d'elles.

Je n'oublie pas de mentionner aussi qu'on peut en être victime sans compromission personnelle, à cause de maléfices provenant de l'extérieur...

> L'EFFET PRODUIT sur les personnes peut les diriger dans une double direction :

* Ou bien elles se sentent assiégées, parasitées, mal dans leur vie, maintenues contre leur gré dans un état de vexation permanente; c'est ce que nous allons examiner dans le reste de la page.

* Ou bien elles s'imaginent, dans les cas les plus agréables, être l'objet de communications d'en-haut qui font d'elles des êtres exceptionnels : médium sensitifs, bénéficiant de visions, de locutions, de parfums, de communications divinatoires flatteuses... C'est un autre domaine, celui des faux et fausses mystiques, mais aussi des personnes du courant new-âge s'estimant dotées de "dons exceptionnels".




pp_visuels


Voici quelques exemples parmi beaucoup d'autres

effets problématiques = gras  —  causes possibles = couleur violet
Depuis que je suis toute petite j’ai toujours fait des rêves prémonitoires, je m’y suis habituée et finis par trouver ça normal à la longue. Je n’en ai jamais eu peur, ni même sentie effrayée; mon enfance et mon adolescence, malgré ces rêves, n’ont jamais été perturbées plus que ça, à part un rêve qui est resté jusqu’à plus de 23 ans et qui depuis ne revient plus, car je pense avoir compris la signification. (...)

Par la suite quand je dormais à l’appartement de mon compagnon, je sentais une présence qui me réveillait souvent en pleine nuit. J’avais peur donc, je me serrais dans les bras de mon copain. À l’époque, j’avais tout juste 18 ans et demi, donc je n’ai pas réfléchi plus que ça ; mais maintenant, je me demande si tout ceci n’était pas tout simplement le commencement de mon calvaire !  LIRE LA SUITE...


> Cette dame dit que des personnes qu’elle a reçues dans une chambre à coucher de sa maison se plaignent d’entendre des bruits la nuit. Elle-même a entendu. Son mari non. L’anamnèse occulte ne donne pas grand-chose de son côté à elle. En revanche, son mari va voir au moins deux fois par an, depuis dix ans, un magnétiseur pour de faire « remettre le dos ». Sa famille aussi semblait tremper dans ce contexte.

pp.-_peurs

> Ces deux personnes, d'un certain niveau social et intellectuel, habitent la même rue, dans deux maisons contiguës, mais séparées par un vide. L’une d’elle entend la nuit des bruits de tiroirs qui n’existent pas. L’autre entend de la musique classique le soir tard, croyant que cela vient de chez sa voisine. Toutes les deux se disent « spiritualistes ». Ces incidents ont failli les brouiller. Cependant, elles ont pu se raisonner et dialoguer ensemble.
La personne qui entend la nuit des bruits de tiroirs qui n’existent pas a une conception de Dieu assez proche de celle véhiculée par le nouvel âge : énergie, panthéisme; elle refuse l’existence d’un Dieu personnel. Elle a consulté au cours de sa vie, quelques guérisseurs… Elle a conscience que le problème ne vient pas de la maison, car lorsqu’elle est ailleurs, cela se produit également.
La maison d’à côté lui appartenait, et les locataires précédents se plaignaient aussi de difficultés du même ordre. La personne qui l’habite maintenant a consulté quelques voyantes; elle a été initiée au niveau 1 du reiki. Son compagnon a fait une initiation complète et la soigne par reiki de temps en temps…
Les phénomènes auditifs produisent dans leur vie des dérangements incessants. Mais elles ne sont pas prêtes à accorder crédit à une action paranormale diabolique, ce qui est probablement le cas...

pp_voix

> Ce couple recomposé parle tout de suite sur un certain nombre de symptômes. Le monsieur se plaint d’entendre des bruits à l’étage dans leur maison, « comme si quelqu’un marchait ou faisait traîner quelque chose par terre ». Cela se produit tous les jours, sauf lorsque les enfants sont absents. C’était le cas cette semaine, et dès qu’ils sont rentrés, les bruits ont recommencé. Bien sûr, ils sont montés à l’étage voir s’il y avait quelque chose, mais n’ont rien trouvé; cependant, ils n’ont pas fait une fouille minutieuse de la chambre. Les deux enfants sont ceux de d’une première union de la maman.
Ils ont eu de nombreux problèmes avec des appareils qui tombent en panne, voiture, appareils neufs. Ce monsieur s’exprime en disant : « je me sens mal dans cette maison, j’y ai froid… » Il paraît même que la voisine entend les mêmes bruits en se couchant, mais cependant plus tôt. L’un des deux enfants a exprimé qu’il avait eu le sentiment, une fois, qu’on lui hurlait à l’oreille alors qu’il était au lit… La maman parle aussi de perception tactile qu’elle a pu ressentir…

L’hypothèse de travail de la maman, c’est que son ex-mari a refait sa vie avec une personne étrangère qui semble branchée occulte : sa sœur, par exemple, touche… ; sa meilleure amie est branchée vaudou, et on a vu des poupées… Dans la mesure où avec son ex-mari les choses se passent bien pour les enfants, elle émet l’hypothèse d’une jalousie par rapport aux enfants.
Lorsqu’on fait le tour de leur rapport à l’occultisme, du côté de la maman : un oncle touche le feu, ses parents allaient voir des guérisseurs en particulier pour les animaux; elle a eu contact avec un magnétiseur, et a fait quelques séances de spiritisme adolescente
De son côté à lui c’est encore plus chargé, semble-t-il. Depuis longtemps, il voit un toucheur, une trentaine de contacts depuis 10 ans. C’est quelqu’un qui soigne pour les ligaments, et ce monsieur y va pour les épaules pour les genoux, etc. De plus, il manifeste déjà une certaine sensibilité médiumnique : « je sens des choses, je sens ce qui n’est pas bon ou ce qui va mal se passer… Quand je rentre dans la maison c’est comme s’il y avait une présence… »
Il semble bien que les phénomènes paranormaux dont ils se plaignent soient provoqués par les contacts répétés qu’ils ont pu avoir avec des personnes ayant des pouvoirs occultes. L’hypothèse de rituels accomplis à travers les enfants contre leur nouveau couple, compte tenu de ce que l’on sait de la personne avec qui se trouve maintenant son ex-mari, n’est pas improbable non plus.

pp_visuels2

> Cette jeune fille, accompagnée de sa maman, s’exprime en disant : « j’ai le sentiment d’une présence… j’ai vu des formes pas loin de ma chambre… Une lumière rouge… J’ai été en rapport avec une entité gentille mais maintenant c’est une entité méchante, qui me fait peur. Au lycée, j’ai vu mon verre, à la cantine, bouger tout seul sur le plateau… j’ai entendu des bruits au plafond du gymnase, dont le professeur disait qu’il ne les avait jamais entendus… »
C’est suite à ces phénomènes que cette jeune fille est allée voir une magnétiseuse qui lui a conseillé de lire le livre de Patricia Darré (1), et aussi de « faire passer cette âme »
En la questionnant sur les antécédents occultes, on ne trouve rien si ce n’est le fait qu’elle ait été emmenée quand elle était enfant pour se faire toucher pour les dents. Mais il semble que toute la famille soit prise : sa petite soeur a vu aussi des formes. La maman déclare une sensibilité médiumnique vis-à-vis des personnes… et sa fille est un peu semblable...
Nous cherchons à savoir où pourraient se trouver des portes d’entrée sans y parvenir vraiment, puisqu’il semble qu’il n’y ait personne dans la famille qui ait eu un don, et que les contacts réels avec l’occultisme soient minimes. Il y a donc quelque chose qu'on n'arrive pas à trouver quant à l'origine. Cependant les phénomènes paranormaux sont bien réels, et cette jeune fille affirme aussi avoir des difficultés à entrer dans une église, et cela se vérifiera aussi en y allant prier. Elle dit aussi qu’elle ne croit pas, qu’elle du mal à croire, une sorte de d’incrédulité forte. Elle est baptisée mais non catéchisée et donc elle n’a aucune idée de ce qu’est la prière. Nous allons à l’église pour prier et elle est prise de frissons et de tremblements ; cet état révèle qu’elle est peut-être plus atteinte qu’elle ne le pense.
(1) Patricia Darré, journaliste à Radio-France a publié : Un souffle vers l’éternité, (M. Lafon, 2012). Elle se prétend médium, parle avec les morts, passeuse d’âmes…

pp_passeur_ames


> Un échange sur un forum : - Je suis un jeune homme d’origine d'une île qui est situé entre Madagascar et l’Afrique du Sud. Aujourd’hui étudiant en France, je n’arrive plus à avancer car je pense être victime d’un envoûtement depuis cette île. Je cherche de l’aide, car aujourd’hui je suis orphelin et je ne sais pas vers ou me diriger ni confier mes douleurs. En effet je ne dors plus, pas beaucoup d’appétit et mal quotidien à la tête. Merci de votre compréhension et je vous en prie aidez-moi…  LIRE LA SUITE


> Cette famille de quatre personnes, la maman, papa, et deux grands fils, se plaint de mauvais sort. Il y a tout d’abord des phénomènes paranormaux exprimés par la maman, concernant le sentiment d’être liée dans son sommeil. Elle va l’exprimer en disant : « quand je suis allongée, j’ai du mal à me réveiller, j’ai l’impression de tomber, je me vois aller devant un miroir et me voir en sorcière, je vois mon fils me cramponner, mais il n’est pas là… Et quand je me réveille je ne sais plus où je suis ». Elle a exprimé plusieurs fois ce sentiment d’être empêchée de se réveiller, empêcher de se lever… Elle précise aussi que pendant son enfance, elle a été victime de phénomènes paranormaux au niveau de perceptions auditives (elle entendait des tic-tac sous le lit), et aussi visuelles (je voyais la porte s’ouvrir toute seul comme si quelqu’un rentrait dans la maison, mais il n’y avait personne). Elle dira aussi qu’elle a souvent ressenti comme des piqûres d’aiguilles dans tout son corps, et encore récemment ; son fils précisant : c’est comme des poupées vaudou. LIRE LA SUITE


> Esotérisme. De la fascination à l'aliénation... Quelque temps après, je me suis réveillé en sursaut d'un cauchemar, et j'ai vu une masse noire descendre du plafond et se jeter sur moi, m'écrasant et me secouant dans mon lit avec une impression de haine absolue. J'ai voulu hurler, mais aucun son ne sortait. J'étais tétanisé et sûr que j'allais mourir. Je ne sais pas combien de temps cela a duré, une dizaine de secondes peut-être, et je suis sorti de ma chambre en appelant au secours. Le lendemain, j'ai expliqué à ma famille ce qui s'était passé. Ils voulaient bien me croire, mais se demandaient si je n'avais pas perdu la tête avec toutes mes histoires ésotériques (c'est normal puisque les symptômes du délire sont les mêmes). LIRE LE RÉCIT ENTIER...

> Les voix disaient être des anges...  Bonjour, j’ai connu votre site par une amie et j’y trouve bon nombre de réponses. Je suis « recommençante » du mois de cette année. Avant j’ai longuement erré dans toutes les nouvelles spiritualités, ayant été élevée là-dedans, malgré mon baptême et mes communions. Il semblerait que ma mère n’ait pas su sur quelle pente elle nous menait tous. En fait, à force de m’entendre dire que j’avais des dons de médium, j’ai fini par y croire. J’ai fait des formations en ARN (nutrithérapie), en éthérapie, en Espace pour Soi et ai le premier degré de Reiki. Trop de facilités « naturelles » dans tous ces domaines. Du coup, quand je suis tombée malade et que je me suis retrouvée clouée au lit, j’ai laissé très naturellement les choses venir à moi. Le paranormal me semblait plus normal que la normalité. J’ai commencé à avoir des flashs... LIRE LA SUITE


pp_chat

La libération des phénomènes paranormaux,

au même titre que les autres conséquences d'impacts occultes,

intervient à l'intérieur d'un cheminement de conversion, de sanctification, de libération...

Voir la partie du site consacrée à cet aspect.

On peut dire déjà que la personne en proie à ces phénomènes peut entrer dans un combat spirituel tout simple :
- Ne pas avoir peur
(la peur n'est qu'une réaction émotive paralysante ou déstabilisante inutile)
- Se mettre en prière en répétant intérieurement le nom de Jésus et celui de Marie, ou bien en récitant le Notre Père.
J'ai eu de nombreux témoignages de personnes qui avaient découvert d'elles-mêmes cette arme spirituelle qui fait lâcher prise à l'ennemi.

Haut de la page


Plan du site