occultismedanger.free.fr

Menu


POURQUOI DONC SUIS-JE UN PEU MÉDIUM ?



Certaines personnes ressentent en elles une sensibilité médiumnique, ou une sensibilité prémonitoire, ou quelque chose de l'ordre du "sixième sens", ou encore une hypersensibilité qui les fatigue ou les rend comme une éponge... Voici quelques exemples. En couleur violette, les impacts occultes. En noir gras, les conséquences problématiques. Comment ne pas faire le rapport entre les deux ?

effets problématiques = gras  —  causes possibles = couleur violet
> Cette femme raconte la chose suivante. Son père a eu une extinction de voix pendant six semaines. Aucun traitement médical n’a été efficace. Il a alors rencontré quelqu’un qui maniait le pendule, et qui lui a affirmé : « je ne peux rien faire pour toi, tu as autant de force que moi ». Il lui a alors proposé un test, de type paranormal, avec un morceau de viande. La gardant dans sa main un certain temps, la viande est devenue ensuite dure comme une semelle. Le résultat de ce type de tests manifeste la réalité d’un magnétisme guérisseur chez cet homme, probablement d’origine familiale. Ensuite, il a plus ou moins soigné ses enfants par magnétisme sans le vouloir vraiment, ni sans le dire. Elle aussi semble avoir ce magnétisme guérisseur, et ses enfants aussi. Mais cela n’a jamais été vraiment développé de façon claire.

Elle témoigne aussi d’une sensibilité médiumnique constante, se manifestant par une façon de percevoir ce qui est bien pour elle : « ne fait pas cela, tu fais une bêtise ». Elle dit d’ailleurs qu’à certains moments, cette réalité allait à l’encontre de sa réflexion rationnelle. À moins d’une solide dévotion à l’ange gardien, ce qui n’est pas le cas, on est plutôt ici en présence d’un parasitage divinatoire, médiumnique. Elle dit aussi que dans sa profession, elle a eu comme des anticipations qui lui ont permis, en tant que sous-directrice, le conseiller efficacement des directeurs…

Il y a plusieurs années, avec son mari, ils avaient été aux prises avec une période de perturbations importantes : couple en difficulté, idées suicidaires, pannes de télévision à répétition, choses anormales avec l’animal domestique, même leurs enfants aussi avaient des difficultés. Ils étaient allés voir un magnétiseur. Cette fois-ci, à nouveau, ils sont aux prises avec de nombreuses difficultés : des angoisses profondes la nuit, des insomnies, un sentiment d’étouffement; leur fille à des perceptions d’entités invisibles…

Médium


> Cette femme se plaint de fatigue constante, d’endormissements au volant, d’un mal-être périodique que partage son compagnon au même moment. L’anamnèse occulte fait apparaître un papa superstitieux, se promenant toujours avec du sel sur lui, et allant voir des « personnes comme ça » ; le grand-père côté paternel était aussi engagé dans l’occultisme. Sa maman avait des dons « pour guérir ». L’une de ses soeurs fait de la divination et tire les cartes. À cause de son état de santé — il y a toujours quelque chose qui ne va pas, mais les médecins ne trouvent jamais la raison elle est allée consulter des guérisseurs, magnétiseurs, etc. Elle a pu constater une amélioration passagère qui n’a jamais duré plus de quelques jours. Par ailleurs, chez elle, tous les appareils ménagers dysfonctionnent sans cesse.

En allant plus loin dans le dialogue, lorsque je parle d’hypersensibilité pour expliquer sa fatigue, elle affirme qu’elle est très intuitive et dévoile alors une médiumnité qui l’empoisonne depuis qu’elle est enfant. À certains moments, elle « sait » des choses sur les personnes, elle a connaissance à l’avance de situations — quasiment toujours tragiques — qui se réalisent ensuite. Elle n’a jamais cherché à se servir de ce don, mais elle fait état d’une hypersensibilité qui fait d’elle comme une éponge : elle absorbe notamment tout ce qui peut être d’ordre occulte. Elle avoue sans problème avoir comme un sixième sens pour savoir quelles sont les personnes qui sont déjà allées voir des guérisseurs et autres magiciens. Elle représente sûrement un bel exemple de médiumnité héritée.

sixième sens

> Cette jeune femme se plaint surtout d’un symptôme de violence qui la prend souvent, mais aussi d’un enfermement dans la “poisse” ; c’est d’ailleurs le premier mot qu’elle prononce. Elle est au chômage et sa formatrice ne comprend pas pourquoi elle ne trouve pas de travail ou n’est pas retenue.
Au fil de la discussion, elle avoue qu’elle est fusionelle avec sa mère, et que ces deux femmes ont une sorte de sensibilité prémonitoire fréquente. Elles savent des choses à l’avance : qui va appeller au téléphone, qui va venir… Elles prennent cela comme un jeu. Puis elle se souvient qu’à l’âge de dix ans, elle est allée voir plusieurs guérisseurs pour des problèmes d’eczéma. Également qu’à l’adolescence, elle a joué fréquemment avec un pendule ; et qu’elle a fait de nombreuses séances de spiritisme, sans succès. Comme elle s’était plainte d’un symptôme de violence, un questionnement sur l’écoute des musiques confirme bien qu’elle a écouté longuement des musiques dures ...

Musique

> Cette personne a un mal de dos. On lui renseigne un guérisseur. Elle va le voir. Il pose un acte de rebouteux et lui remet des vertèbres. Puis il ajoute : « oh, mais vous avez d’autres choses... vous avez le mauvais oeil sur vous… » La personne est évidemment perturbée par cette affirmation. Cet homme, qui a probablement un savoir-faire de rebouteux, peut donc aussi travailler avec des capacités divinatoires. C’est un cas de figure très fréquent.


Médium2

> Cette maman a vécu au début de son mariage des difficultés étonnantes à répétition sans cause objective détectée. Elles concernaient aussi bien le domaine de la santé que dans celui des appareils. Son curé de paroisse les a dirigés vers un “laïc”, en fait une personne magnétiseur-médium. Il semblerait que celui-ci ait pu, par ses dons occultes, détecter l’origine des difficultés. Il s’agirait du propriétaire précédent du fonds de commerce, racheté au moment du déménagement, qui avait laissé entendre ironiquement que ce serait très difficile… Mais il faut, évidemment prendre ce genre de révélation avec des pincettes...

Mais ce “laïc” sera consulté à nouveau pendant la grossesse de leur dernier enfant, qui présente aujourd’hui des symptômes d’envie suicidaire. À l’occasion de cette consultation, la preuve sera faite qu’il est un vrai médium, par une allusion à un coup de téléphone que la maman venait de recevoir de son père. Celui-ci n’arrivait pas à vendre une maison de famille. Le médium va décrire la maison, sans même que la maman ne soit au courant ; et c’est son père qui confirmera ensuite ce qu’elle lui dira… Par ailleurs, la maison en question avait des odeurs insupportables à chaque fois qu’il s’agissait de la faire visiter ; ce qui laisse à penser que la famille n’est peut-être pas indemne de compromissions occultes…

pendule


> Cette dame très âgée, veuve, se plaint de phénomènes paranormaux qui l'inquiètent : son lit bouge tout seul et il y a des bruits dans la maison. L’une de ses filles a pour profession la voyance à temps plein ; elle s’est installée dans un autre quartier, et elle a une plaque sur sa maison. C’est elle qui s’occupe venir faire ses courses. Il faut ajouter que cette dame a vécu il y a quelques années avec un monsieur qui était médium. On voit bien que le fait de côtoyer sa propre fille qui donne dans la divination a des répercussions sur elle, d’autant plus qu’elle a vécu avec un médium ; par ailleurs elle-même dit qu’elle n’est pas allée voir beaucoup de guérisseurs ou magnétiseurs.

Hypersensible

Cette sensibilité médiumnique ou encore cette hypersensibilité à vif

s'impose comme une gêne, une perturbation, un dysfonctionnement…

Elle est vécue comme un enfermement

et pourrait bien être la conséquence des impacts occultes

entraînés par les pratiques divinatoires comme la voyance, la radiesthésie, le spiritisme...

Certaines sont détaillées dans les pages suivantes...


 


 
Haut de la page


Plan du site


http://occultismedanger.free.fr   

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!