occultismedanger.free.fr

Menu


EXISTE-T-IL UNE TRANSMISSION FAMILIALE ?



La question peut sembler incongrue et demeure délicate

L'écoute des personnes marquées par l'occultismeL'écoute des personnes marquées par l'occultisme fait apparaître la réalité suivante : les pratiques occultes exercées (les fameux "dons"), ainsi que les pratiques occultes demandées ou subies, ont des conséquences qui se transmettent aux générations immédiatement suivantes tant que l'on n'a pas coupé au nom de Jésus ce lien spirituel mauvais. Le phénomène est complexe à expliquer, mais simple à constater.

Il semblerait que certains actes posés dans les générations passées, dans la mesure où ils comportent une forme de pacte (implicite ou explicite) avec les puissances occultes, donne la possibilité à ces mêmes puissances d'agir dans la vie des personnes des générations suivantes. J'ai bien conscience que cette affirmation peut être taxée de "rapide" ou "sans nuance", mais exprimer ces réalités en termes théologiques, bien situés dans leur rapport au sacrement du baptême, supposerait des approfondissements théologiques qui restent à travailler. J'avoue humblement ne pas être à la hauteur de la tâche, ni en avoir le temps.

Ne peut-on penser que le climat spirituel d'une famille, qui dépend bien sûr, de la sanctification de chacun  de ses membres, découle également de la sanctification des générations passées ? Et que ce climat spirituel risque d'être délétère si les générations passées sont objectivement marquées par le péché, dont des pratiques occultes avérées ? Le climat spirituel général d'une famille est-il le même selon qu'il y a des personne saintes et priantes dans la famille, ou au contraire qu'il y a des personnes très engagées dans une vie de péché ? Faudrait-il parler, à côté de l'hérédité génétique, physique, psychologique, intellectuelle, psychique, d'une hérédité spirituelle ?

Je ne saurais répondre à la question, et je souhaite que des théologiens puissent approfondir une réponse. Dans le désir de me garder de tout esprit de système, de toute généralisation hâtive... je limite mon propos ici exclusivement aux conséquences des impacts occultes sur la vie d'une famille, et donc sur les générations suivantes.

Comme l'a rappelé le prophète  Ezéchiel (Ez 18), notre responsabilité personnelle est entière, et nous ne sommes pas les marionnettes de nos ancêtres. Comme l'a dit Jésus à propos de l'aveugle de naissance, la maladie personnelle n'a rien à voir avec mon péché personnel, ni avec le péché de mes ancêtres (Jean 9).

Ici, cependant, il ne s'agit pas de maladies, mais de perturbations, de limitations de la liberté spirituelle, et tout particulièrement de cette installation chez les personnes d'un phénomène d'enfermement... que l'on repère si souvent. Comme si la vie humaine et spirituelle des personnes se trouvait "polluée", comme on le dit d'une eau fluviale dans laquelle se sont déversés, quelques kilomètres plus haut, des produits toxiques...

Si la transmission des conséquences de pratiques occultes est une réalité constatable, elle demeure cependant aléatoire. Elle peut sauter une génération, ou bien toucher tel enfant et pas tel autre, sans qu'on puisse comprendre pourquoi. Par ailleurs, nous sommes dans un temps qui couvre trois, maximum quatre générations, ce qui correspond à la capacité de la mémoire humaine, et aussi à la durée de la "malédiction" biblique. En regard de cette réalité, il faut rappeler que la bénédiction biblique est donnée en surabondance à des milliers de générations si elles suivent les voies du Seigneur (Exode 20,5)...

Je veux simplement attirer l'attention des lecteurs sur cet aspect délicat, mais tout-à-fait réel, des conséquenses des pratiques occultes. Et donc aussi sur notre responsabilité personnelle dans ce domaine. Je remercie les lecteurs plus psychologues, philosophes, ou théologiens, de me faire crédit de ne pas chercher à bâtir des théories échevelées de thérapeute autoproclamé...

Mon souci pastoral de prêtre, face aux très nombreuses personnes en souffrance dans ce domaine si peu pris en compte, a toujours été d'accueillir, d'écouter longuement, d'aider à comprendre, et d'appeler la miséricorde du Seigneur Jésus, notre seul libérateur.


heredite

Des uns aux autres...

effets problématiques = gras  —  causes possibles = couleur violet
> DU PAPA À L’ENFANT. Cette grand-mère, sa fille et son petit fils, sont très démunis devant l’agitation incessante de l’enfant. Les parents de l’enfant sont séparés, le papa utilise le Grand Albert comme livre de magie (qui est aussi en possession du frère de la grand-mère). Par ailleurs, il y a un soupçon fondé d’attouchements sur l’enfant, et la maman a eu le bon réflexe de trouver une médecin spécialisée en « victimologie pour enfant ». Mais celui-ci est enfermé dans le mutisme pour l’instant. Alors qu’il était très agité jusqu’à présent, au cours de la prière, et il s’endort paisiblement à la grand stupéfaction de sa mère.
NB : Le Grand et le Petit Albert, "classiques de l’ésotérisme, « chef d'œuvre de la sorcellerie de village » selon Papus, best-seller de la littérature de colportage, ces deux livres sont incontournables si l’on s’intéresse à la magie et au folklore des croyances campagnardes françaises" (encyclopédie du paranormal). Dans certains passages, ils relèvent de la catégorie "livres de magie".
La possession et l'utilisation d’un livre de magie, à plus forte raison de magie noire, constitue une sorte de pacte implicite avec le démon. Tant que ce livre n’est pas détruit, et que le pacte n’est pas dénoncé publiquement au cours d’un temps de prière, "l’ennemi" garde un pied dans la famille et peut perturber les descendants.



> DE LA MAMAN À L’ENFANT. Cette dame a deux enfants qui ont des troubles de comportement assez sévères.
* Son parcours de santé pour ses enfants l'a amenée évidemment à aller voir toutes sortes de personnes : des magnétiseurs, mais aussi un escroc faux prêtre, et tous disent : « le mal est sur vous… » Elle a fréquenté aussi la librairie ésotérique de sa ville ; mais surtout, en cherchant du côté de ses ascendants familiaux, elle avoue que la belle-mère de son ex-ami était totalement branchée magie noire... LIRE LA SUITE...


> DE LA GRAND MÈRE AUX PETITS ENFANTS. Cette dame et sa fille habitent deux villes différentes. La maman se plaint de problèmes de santé récurrents, qui ne sont pas vraiment cernés par la médecine, et de bruits anormaux dans la maison. De tierces personnes ont aussi entendu, et ont été très surprises; les petits enfants ont également entendu, et ne veulent dormir qu’ensemble, avec une lumière.
L’anamnèse occulte fait ressortir que sa propre mère avait le “don pour les brûlures”, mais ne l’a exercé que sur ses enfants, donc sur elle. Elle va elle-même voir des guérisseurs, magnétiseurs et voyants…
Sa fille, elle, se plaint de problèmes de santé récurrents, avec des embrouilles dans les analyses, d’un symptôme d’enfermement dans l’échec avec des conséquences graves ; elle a vu des guérisseurs et de nombreuses voyantes… Elle est consciente d’avoir du magnétisme guérisseur, même si elle ne s’en sert pas (ses enfants ont détecté que l’imposition de ses mains leur faisait du bien). Son ex-mari était totalement dépendant de sa mère et de sa grand-mère, lesquelles font des rituels avec des poupées vaudou… LIRE LA SUITE...
enfant




> JE TENAIS CET ESPRIT INTRUSIF D'UNE TANTE TRÈS ÉLOIGNÉE QUI S'ÉTAIT MIS LONGTEMPS EN PRIÈRE SUR MON BERCEAU.... J’ai régulièrement, depuis mon jeune âge, eu des perceptions extrasensorielles. Je sentais une présence qui me suivait continuellement, oppressante et muette. J’ai fait des rêves prémonitoires qui se sont réalisés à mon grand étonnement, et ma mère m’a confié en faire aussi. Parfois dans certaines maisons je sentais des présences. Mais à l’âge adulte, cela s’est corsé, j’ai commencé à entendre une voix et simultanément à prier pour obtenir de l’aide. Tour à tour l’esprit se faisait menaçant, puis protecteur... LIRE LA SUITE de ce témoignage envoyé spontanément pour le site...



> CONSÉQUENCES DE RITUELS MAGIQUES SUR LES GÉNÉRATIONS SUIVANTES. Cet homme, médecin, fait le récit suivant très abrégée de son histoire, qui montre toute l’importance des liens intergénérationnels dans la compréhension de l’atteinte occulte.
« Mon arrière-grand-mère, avec ses enfants (dont mon grand-père), ont subi une exclusion, du fait qu’elle était étrangère et son fils (mon grand-père) ne pouvait pas hériter du trône de chef ou roi. Notre lignée fut bannie. Elle fut transformée en esclave de toutes les autres familles. Pis encore, les demi-frères de mon grand-père allèrent commettre un crime, en noyant une jeune fille de la tribu d’un village voisin. Cette tribu vint en représailles contre notre clan. Mon arrière-grand-père stoppa les hostilités, en offrant en expiation la sœur aînée de mon grand-père. Celle-ci alla dans ce village couverte de malédictions, et aucun enfant normal n’est né de cette famille jusqu’à ce jour.
À l’arrivée du premier prêtre blanc, mon grand-père fut éloigné de la famille par son père, aux fins de tenir le prêtre blanc et sa religion éloignés du clan. Ce fut là, la libération de ma famille. Mon grand-père fut baptisé par le prêtre blanc, il devint catéchiste et put alors s’exprimer devant la population grâce à son baptême et à son instruction. Mon père fut instruit et devint médecin. Mon père garda une piété et devint à la fin de sa vie, franciscain du tiers ordre, de même que ma mère. Nous vivons une triste situation à ce jour, des morts à répétition tout aussi étranges les unes que les autres. 13 morts en 13 ans dans la lignée de mon père et de son frère. Je suis convaincu qu’il y a quelque chose de mystique dans ce qui nous arrive. Du côté de ma mère : elle est issue d’une famille royale. Son père était non seulement le devin, mais aussi le roi. Plusieurs histoires mystiques sont racontées à son sujet. Sommes victimes d’une damnation, ou d’un malheur qui nous suit ? Peut-on nous délivrer ? »

boomerang

> DES DONS ET DES PERTURBATIONS D’ORIGINE FAMILIALE. Un échange de mails. > Bonjour.  Je suis chrétienne, croyante et j’ai toujours prié Marie et Dieu, mais j’avais du mal avec Jésus. Je suis mariée depuis assez longtemps et j’ai plusieurs enfants. Nous avons rencontré beaucoup de difficultés dans notre vie de couple avec cette famille nombreuse. Depuis l’accident grave d’un de nos fils, pour lequel j’avais consulté un guérisseur et prié (ma mère avait aussi demandé des messes !) avec une bonne intention évidente, j’ai décidé d’aider les autres et j’ai commencé à « couper le feu », à utiliser un pendule, à entendre des voix… etc. J’ai découvert des choses merveilleuses au départ dont Jésus ! MAIS… vous connaissez le cercle infernal dans lequel cela nous entraîneLIRE LA SUITE...


> DES ANTÉCÉDENTS SPIRITES PROBABLES. Cette personne affirme qu’elle a vu un prêtre il y a bien des années qui lui avait dit : « il y a quelque chose sur vous », et qu’il l’en avait libérée. A posteriori, il semblerait bien qu’il s’agisse simplement d’un guérisseur qui se faisait passer pour un prêtre. Cette femme se plaint notamment du symptôme d’enfermement dans l’échec : « Je n’arrive à rien, j’ai de nombreux accidents avec ma voiture, sa mécanique, la télévision, le frigo, l’ordinateur… Mon ami est parti… J’ai les problèmes de banque… J’ai des problèmes à mon travail… Depuis toute petite, je n’avance pas. » Ses propres enfants ont aussi le même symptôme d’enfermement dans l’échec, probablement encore plus grave.
Elle a vu un magnétiseur. « Il a vu que j’avais quelque chose sur moi, il se servait de son pendule ». Puis elle a vu un thérapeute, sans doute un magnétiseur, qui faisait aussi du reiki… Il travaillait dans une atmosphère sombre, il y avait des bougies, et statut du bouddha… Elle a également vu un voyant deux fois, un ostéopathe qui semble faire de l’ostéopathie fluidique. Intéressant aussi, car c’est très ancien et montre qu’elle était déjà parasitée, elle raconte : "Il y a peut-être une trentaine d’années, une personne décédée est venue me voir, la nuit, toujours à la même heure. Ce n’était pas menaçant, elle demandait qu’on la laisse se partir… Elle s’asseyait sur mon lit ».
Son histoire familiale est marquée par des décès prématurés à répétition en nombre impressionnant. Il semble bien qu’on se trouve devant des perturbations dues à l’engagement de personnes de sa famille dans l’occultisme dans les générations passées. Mais on n’arrive pas à préciser plus, bien que l’épisode de parasitage spirite laisse à penser que l’origine pourrait se trouver dans le spiritisme.
NB. Quelle importance attacher à ce que peuvent dire des médiums concernant l’origine des parasitages dont souffrent les personnes qui viennent les consulter ? A priori, aucune, car c’est le royaume du mensonge. Cependant, j’ai pu constater que les personnes ayant des capacités médiumniques étaient en mesure de savoir avec précision… C’est le cas, par exemple, de la cryptesthésie sensorielle, où le médium révèle l’origine exacte du mal dont on souffre ou de la maladie. Rappelons que cette « opération » laisse des séquelles, elle est comme un viol psychique par des capacités divinatoires d’origine diabolique…

dalton

Haut de la page


Plan du site


http://occultismedanger.free.fr   

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!